1/21

150 Logements, opération LCPC

Paris XV ème 2012-2016

La parcelle du projet est issue de la division du 2e lot du site du Laboratoire Central des Ponts et Chaussées situé Bd Lefebvre à Paris XVe et concerne d’une part la construction de 48 logements en accession avec parc de stationnement en sous-sols, et d’autre part la construction de 150 logements sociaux avec parc de stationnements en sous sols, d’une crèche associative et de locaux commerciaux en RDC.
L'accessions’organise autour d’un noyau de circulation central desservant les 9 niveaux. Cette typologie permet de maximiser les apports des orientations Ouest, Sud et Est. Le hall d’entrée en façade principale sur l’Avenue de la Porte de Plaisance dessert, outre les équipements annexes, vélos, poubelles, stationnements en sous sols, 3 logements sur jardins en RDC. 
Les étages courants articulent 2 T4, 2 T3 et 1 T1 bis, tandis que les étages en attique favorisent les grands logements T5 bénéficiant de terrasses agrandies par le retrait du gabarit. Les façades sont habillés d’un revêtement céramique de teinte claire. Les balcons en débord sont traités en éléments préfabriqués en béton blanc poli complétés par un garde corps vitré transparent sur les façades Ouest, Sud et Est. Des cadres coulissants dotés de stores screen au nu des balcons assurent l’occultation solaire pour les façades Ouest et Sud et offrant une intimité complémentaire vis à vis de l’espace public. La toiture terrasse est constituée d’une étanchéité végétalisée. 
Les logements sociaux s’organisent à partir d’un socle à RDC qui unifie dans un même traitement une crèche, six surfaces commerciales, six halls d’immeubles et l’accès au parking souterrain. Les six cages sont réparties en deux traitements volumétriques distinctes, les volumes majeures de R+8 à R+9, en terre cuite sur isolation dont les loggias et les fenêtres traitées en menuiseries et encadrements en aluminium anodisé doré structurent ces masses en les perforant.
Entre ces trois volumes, deux cages à R+6 sont traitées en bardage Aluminium anodisé naturel interrompu horizontalement par des bandeaux filants en béton poli blanc. Ces cages sont composées d’un complexe d’isolation par l’extérieur habillé par un bardage aluminium lisse disposé entre les bandeaux en béton blanc polis qui intègrent au droit des séjours des balcons. Les toitures des trois cages majeures sont métalliques et terminent les bâtiments en pente, leur donnant une identité propre tout en les intégrant dans le paysage des toitures parisiennes. Les toitures terrasses des cages intermédiaires sont traitées en jardin sur toiture. 
Un jardin est aménagé dans la cour centrale sur les stationnements en sous-sols.  Il est composé d’un système de bandes plantées d’arbres avec des couvre-sols pour limiter l’entretien. Des carrés de prairie s’installent entre les bandes boisées. Ils ont chacun leur identité en jouant sur les textures et les couleurs.

Maître d’ouvrage : Paris Habitat Oph - Arc Promotion île de France
Date : 2011 - 2016
Etat d’avancement : livraison 11/2016
Architecte : Jean-Michel Reynier Architecte / BRS 
Mission : mission de base loi MOP
Superficie (SHAB) : 16 165 m2 SHON +  3391 m² SHON
Coût :  22 000 000 € + 7 600 000 €
Ingénieur TCE : Saunier Ingénierie

Economiste : MDETC
Paysagiste : Wagon Lanscaping