1/11

21 logements / 1 commerce

Paris Habitat

Champigny sur Marne, Val de Marne 2017

Le projet initié dans le PLU vise à renforcer le caractère commercial et majeur de la rue Jean Jaurès et les qualités résidentielles des rues secondaires comme la rue Juliette de Wils.
L’enjeu du projet est de permettre la construction d’un ensemble de logements en harmonie avec les différentes échelles urbaines des rues Jean Jaurès et Juliette de Wils, dans un quartier en mutation, tout en préservant les qualités paysagères des cœurs d’îlot et en assurant une grande qualité domestique pour ses occupants.
Notre projet s’inscrit dans ce dialogue des échelles et des densités. La complexité formelle du terrain nous incite à disposer deux constructions aux volumes simples et unitaires.
3 axes ont guidé notre proposition :
1/ Les gabarits :
Deux immeubles compacts dont les échelles s’accordent à celles des constructions voisines. Sur l’arrière les volumes s’installent dans la longueur de la parcelle. Ils prennent leurs distances par rapport aux limites latérales. Les logements s’ouvrent ainsi aux 4 orientations. Les appartements sont traversants est/ouest, leurs loggias profitent de la vue sur le jardin.
2/ La préservation du biotope
L’alignement des bâtiments sur les voies préserve le cœur de l’îlot paysager. Ce jardin accueille des espaces aux fonctions diverses, les habitants peuvent s’y retrouver autour d’activités de voisinage : jardin potager, jeux d’enfants, repas. La terrasse située au 7ème étage de l’immeuble sur rue, accessible par l’ascenseur s’offre comme une plate-forme à l’usage de la collectivité pour la fête des voisins par exemple.
3/ Offrir un cadre de vie pérenne et confortable.
La compacité des deux bâtiments facilite la mise en oeuvre d’une structure mixte bois / béton et limite l’intervention le long des mitoyens. Chaque logement, organisé de façon fonctionnelle a été conçu en privilégiant les orientations des pièces de vie et des espaces extérieurs privés. Les ensembles menuisés composent des tableaux monochromes dorés qui tranchent sur l’enduit des façades. Les loggias équipées de claustras filtrent les vues entre les logements et l’espace public de la rue et du jardin. Les pare-vues constitués permettent aux habitants de développer des usages multiples et offrent à l’environnement une urbanité plus domestique.

.

Maître d’ouvrage : ​PARIS HABITAT
Date : 2017
Etat d’avancement : APS
Architecte : Jean-Michel Reynier Architecte / Jacotey Voyatzis 
Mission : Conception Réalisation
Superficie (SHON) :  1 512 m² SDP

Coût :  3.3 M€
Mandataire : CRUARD Charpente 
Paysagiste : Wagon Lanscaping 
HQE Fluides : AB Ingénierie
BET bois : ICM Structure