1/6

collège International

Noisy Le Grand, Seine St Denis 2012

Le collège international s’inscrit à l’ouest du centre ville de Noisy-le-Grand, dans un secteur compris entre la limite communale avec Bry-sur-Marne et le quartier du Mont- d’Est reconnaissable à son plan hexagonal.
Il s’implante sur le coteau de la Marne, un site à fort dénivellé bordé d’espaces naturels boisés.
Le programme du collège international regroupe trois types de bâtiments aux usages différenciés : l’enseignement, l’internat et les logements de fonction. Il prévoit l’implantation de larges espaces extérieurs correspondants aux objectifs suivants : sportifs, récréatif, d’agrément ou de service. Il intègre également la notion de «Collège Ouvert» qui participe à la vie associative et culturelle du quartier dans lequel il s’implante.
Le terrain affecté à l’opération de construction s’insère entre un tissu d’habitat pavillonnaire avec jardins et une large zone végétale destinée à devenir un grand parc urbain.
Le programme comporte deux types de fonctions, l’hébergement et l’enseignement, qui s’implantent dans deux secteurs situés de part et d’autre de l’espace sportif.
Le projet  renforce le tracé de la rue résidentielle existante avec la construction en alignement des bâtiments de logements et de l’internat.
L’implantation le long de la limite sud ouest du terrain offre l’opportunité de créer un paysage planté et irrigué entre les logements et la limite du futur parc urbain. Cet espace végétal composé de verger, jardin potager et bosquet accompagne la perspective visuelle depuis la rue des Bas Heurts vers le bâtiment du collège.
Le parti architectural que nous proposons pour le collège est compact à l‘égal d’une «villa ». Le pôle collège ouvert occupe l’essentiel de son socle. Posé dessus, un volume avec hall/atrium accueille les autres pôles du collège. La compacité permet de libérer au maximum le sol afin de libérer de l’espace pour les cours et le terrain de sport. Elle rend plus efficace le comportement thermique du bâtiment en limitant l’exposition des façades.
L’atrium  planté est pensé comme un espace répondant à trois objectifs majeurs : c’est un  dispositif de circulation, un espace pédagogique et un  espace technique bioclimatique.
A partir du rez de parvis un circuit d’escalier permet de rejoindre la coursive périphérique qui distribue l’étage du pôle administration, le CDI, le plateau technologique. Une deuxième volée conduit vers une seconde coursive au R+2 en périphérie de laquelle sont regroupées l’ensemble des salles banalisées ainsi que les salles de musique et d’art plastique.

Maître d’ouvrage : Conseil Général de la Seine-Saint-Denis
Date : 2012
Etat d’avancement : Concours PPP avec Bateg
Architecte : Jean-Michel Reynier Architecte / BRS
Mission : mission de base loi MOP
Superficie (SHON) : 9 520 m2   
Coût :  19.75 M€
Ingénieur TCE : SNC Lavalin

HQE : H Penicaud

Paysagiste : CO²