1/1

Ville nouvelle et coupure urbaine 

Saint-Quentin-en-Yvelines, Yvelines, 2012-2013

La ville nouvelle de Saint-Quentin-en-Yvelines a vu le jour dans les années 60 pour faire face à une démographie galopante et à une situation alarmante du logement. L’État décide une réorganisation de la région parisienne à travers la création des villes nouvelles. Dans les années 70 afin de développer le potentiel économique de ces nouvelles villes, la stratégie fut d’établir des connexions rapides des ces villes avec des réseaux de transports pour gagner en attractivité et compléter l’offre du logement avec des activités économiques. A Saint-Quentin-en-Yvelines, la N10 et les réseaux de RER et de Transilien assurent une connexion rapide de la ville nouvelle avec la ville centre (Paris) et son territoire.


En même temps, ces réseaux produisent une coupure physique au milieu de l’Agglomération urbaine. La traversée de ces lignes devient un enjeu majeur pour la cohérence du développement à l’échelle locale des communes concernées

Comment améliorer les traversées existantes ? où placer les nouveaux franchissements ? quels sont-ils les impacts sur les zones connectées ?

Space & Syntax est une méthode d’analyse urbain qui permet d’établir un modèle urbain et de le modifier pour s’apercevoir des conséquences des futures interventions sur le modèle.
Ainsi cette méthode offre la possibilité de modéliser les différentes options de franchissements et de calibrer leur impact sur le territoire d’étude.

Dans le cas de l’étude sur la communauté urbaine de Saint-Quentin-en-Yvelines, Space & Syntax a permis d’évaluer les impacts dans la fréquentation piétonne des voies à proximité des franchissements du chemin de fer et des futurs aménagements à proximité des gares de Trappes, La Verrière et SQY.

Cela facilite la prise de position sur les aménagements urbains et programmatiques en mesurant les voies ou parcours les plus propices a être utilisés en évaluant les impacts sur les déplacements.

 

Maître d’ouvrage : Communauté d’agglomération de SQY
Date : 2012 - 2013
Etat d’avancement : Achevé   
Architecte : Jean-Michel Reynier Architecte / BRS
Mission : Etude de pré-faisabilité