1/7

Entrée de ville Bab Al Madina

Tripoli, Libye 2009–2012

Le projet d’entrée de ville Bab Al Madina à Tripoli en Libye découle du Plan Directeur de la ville qui stipule la densification et la réhabilitation des quartiers au sein de la structure urbaine existante. Ici, en l’occurrence il s’agit de la revitalisation d’une friche industrielle en plein cœur de cette ville méditerranéenne.

Notre travail s’est fondé sur une immersion totale et permanente permettant d’extraire les besoins réels d’une société en pleine évolution et mutation. Notre stratégie vise à réparer cette plaie de 1,7 km de long et 800 m de large et à insuffler une qualité urbaine jusqu’aux quartiers environnants, notamment par des typologies nouvelles suffisament souples pour répondre aux structures familiales et d’une mixité programmatique suffisamment poreuse pour activer la fréquentation locale et répondre aux besoins d’équipements des quartiers environnants.

La re-programmation d’infrastructures importantes, grâce à l’inscription du quartier Bab Al Madina dans l’amélioration du plan de déplacement de l’aire urbaine et métropolitaine de Tripoli, permet également de planifier le passage de moyens de transports privatifs à des transports semi-publics et publics.

Le raccordement du quartier Bab Al madina à la ceinture verte séparant la ville urbaine de la ville suburbaine introduit en son sein un réseau de mobilité douce et qualifie ce nouveau morceau de ville par une identité environnementale et positive.
 

Maître d’ouvrage : LIDCO, ECOU, FMLIDCO 
Date : 2009_2012
Etat d’avancement : Achevé

Mission : Elaboration Master plan urbain

Superficie : 60 ha
Architecte : Jean-Michel Reynier Architecte / BRS associés à Mörschel architectos, Portugal
Paysagiste : Coloco