1/7

Grand Projet de Ville Empalot 

Toulouse, France 2010

Le désenclavement dans le cadre du Grand Projet de Ville du Quartier Empalot à Toulouse passe par le rôle de porte d’entrée de la ville qui lui est conféré à l’échelle de l’agglomération.

Ce statut implique une stratégie de redéfinition des mobilités, avec la réorganisation de la circulation routière dans le sens d’un apaisement du trafic, la création d’un pôle multimodal (TER, Métro et Tram) et la mise en place d’un maillage structurant les relations entre les deux rives de la Garonne et l’Ile Ramier. Dans cette optique, l’échangeur autoroutier est reconstruit et optimisé pour libérer à la fois le potentiel d’espaces constructibles au bord du fleuve et la voie sur berge du trafic de transit.

A l’échelle métropolitaine, il est envisagé de compléter les liaisons entre les différents pôles multimodaux desservis en tramway par le prolongement d’une ligne de tramway jusqu’au quartier en passant par le fleuve et ses îles, exploitant ainsi la dernière opportunité foncière pour créer une desserte efficace et compatible avec la densification du quartier.

Maître d’ouvrage : Communauté Urbaine du Grand Toulouse
Date : 2009
Etat d’avancement : Concours

Mission : Loi MOP

Superficie : 50 ha

Coût : 24,00 M€
Architecte : Jean-Michel Reynier Architecte / BRS / Puig Pujol
Ingénieur TCE : Seti
Ingénieur Mobilité : Transitec 
Paysagiste : CO²