1/9

Hôtel du Territoire

Saint-Pierre et Miquelon_2015

L’hôtel de la collectivité territoriale se distingue de son environnement par sa taille et sa forme. Il devient un repère urbain. Sa silhouette se présente sous un volume unique dont la hauteur varie de 2 niveaux à l’est à trois niveaux à l’ouest. Cette partie, élevée au maximum autorisé, lui confère son statut d’institution et son « skyline » distinctif. Il se particularise également par le traitement végétal de la partie est L
Il se démarque également par sa forme en plan. Celle-ci est dictée par le souhait de protéger son accès des vents d’ouest dominants Aussi la façade nord est pliée à la jonction des deux volumes qui le composent. Cette articulation des deux volumes offre un auvent devant le hall d’entrée. Ce creux s’ouvre sur le parvis en légère pente qui accentue la singularité du lieu. Au sud, le volume se conforme au tracé de la future voie parallèle à la route de Galantry. Un atrium et un jardin intérieur  éclairent et agrémentent le centre de l’Hôtel Territorial.
Distinct, mais aussi intégré, le bâtiment emprunte aux constructions traditionnelles l’usage des rythmes et du bois. Sa vêture verticale, constituée de lame de bois découpées, répond par sa teinte à celles des constructions en bardeaux et shingles de l’archipel
Le bâtiment est organisé sur 3 niveaux de plateaux dont l’un est partiel. Ces volumes se répartissent en boucle autour d’un atrium et d’un patio contigus. Ces derniers, implantés au cœur du bâtiment, vont permettent la distribution des locaux, leur repérage aisé, et leur éclairement. Ils constituent un parcours scénographique autour d’un foyer (l’atrium) et le jardin (le patio).
Le climat local nous a amené à concevoir un bâtiment compact, tourné autour d’un patio. En effet, si le climat ne relève pas de températures hivernales extrêmes, celui-ci est relativement froid, sans températures estivales importantes, avec des vents dominants Ouest parfois violents.

Maître d’ouvrage : ​​Conseil Territorial de St-Pierre, Miquelon et Langlades
Date : 2005
Etat d’avancement : Concours
Architecte : Jean-Michel Reynier Architecte / Brunot Morlat
Mission : mission de base
Superficie (SHON) : 2 500 m²
Coût :  9.50 M€

BET TCE : ETCO

HQE : IDEEL

Paysagiste : Wagon Landscaping