1/13

Maison “Cardinale”

Chevreuse Yvelines - 2011-2014

Cette propriété, située à Chevreuse est située à flan de colline en limite sud du Parc Régional de la Vallée de Chevreuse  Le terrain, rectangulaire, présente une forte pente nord sud. et domine la vallée de l’Yvette.
Orientée selon le système cardinal, la maison s’étage sur 3 niveaux depuis l’accés sud. Sur l’axe est-ouest un volume accueille un studio et l’entrée  principale. Un garage et les locaux technique le complètent. Le rez de jardin, lieu de vie regroupe atelier, bureau, cuisine et séjour. Il émerge de la pente coté nord et crée au sud un porte à faux qui plonge vers la vallée. 3 chambres et leur annexes occupent le dernier volume habillé en bardage bois qui repose en partie sur le rez de jardin. Un escalier ouvert distribue l’ensemble de ces espaces.
La superposition du volume supérieur selon un axe perpendiculaire au soubassement crée un espace sous porche et libère la vue vers l’orée de la forêt depuis le chemin de la Rousterie. Cette disposition limite l’impact visuel de la construction depuis le domaine public et notamment du château de la Madeleine. 
L’implantation de la maison a été choisie pour optimiser son orientation par rapport aux espaces de vies et les vues sur le jardin et les environs et gérer les apports solaires dans le cadre d’une construction visant les performances BBC. 
Les dimensions des ouvertures varient selon les expositions. Ainsi au nord des percements en arrière du bardage éclairent la circulation à l’étage des chambres. Les espaces de vie bénéficient de baies vitrées au sud et à l’ouest.  La maison profite des panoramiques vers la vallée et le château de la Madeleine. La façade ouest est protégée par le porte à faux de l’étage. L’atelier au nord est éclairé par une verrière. Les ouvertures sont protégées par des stores ou des volets abbattants en bois pour l’étage.
L’isolation par l’extérieur de la construction est complétée par un enduit pour les parties en soubassement et un bardage en mélèze pour les volumes en porte à faux. Afin d’améliorer les qualités isolante de l’enveloppe et de minimiser l’impact visuel de la construction dans le paysage, les toitures terrasses sont végétalisées avec des plantes de type sedum et graminées.
Le chauffage de la maison est assuré par un système de plancher chauffant et un poele. L’isolation extérieure permet d’utiliser l’inertie thermique du béton. La maison est équipée d’un système de ventilation double flux qui récupère les calories de l’activité biologique, des équipements et du chauffage du poele à foyer fermé du séjour. 
Compte tenu de ces caractéristiques et de son isolation performante, cette maison est certifiée  « BBC – effinergie ».

Maître d’ouvrage : privé
Date : 2011 - 2014
État d’avancement : Livré- Finition en auto construction
Architecte : Jean-Michel Reynier Architecte / BRS 
Mission : mission de base loi MOP
Superficie (SHON) : 274 m²
Coût :  330 000 €
Ingénieur Structure : SETBA
Paysagiste : Wagon Lanscaping