1/7

Médiathèque

Bourg-les-valence, Drôme, 2004

Le projet de construction de la médiathèque s’inscrivait, au-delà de la réponse aux besoins locaux dans le domaine culturel, dans un plan d’ensemble de requalification du centre ville, l’édifice venant en vis-à-vis de la Mairie et du Château de Crussol, symboles de l’histoire communale.  La médiathèque devait renforcer l’animation urbaine et l’identité des lieux en offrant des espaces ouverts avec la place située en continu.
Le parti architectural était fortement contraint avec un besoin de 4000 m² pour un terrain de 2000 m² et une hauteur limitée à R + 1, imposant, de facto, un volume tout en épaisseur. Il reposait sur une forte sectorisation des espaces de consultation et de travail éclairé par un atrium central procurant la luminosité nécessaire au cœur du bâtiment. 
Optant pour une façade opaque en pierre de Crussol, l’édifice affirmait son inscription dans l’identité locale tout en se plaçant à rebours de la typologie traditionnelle des médiathèques dotées de vastes façades vitrées. 
Ce recours à la pierre permettait de  jouer avec les effets de lumière plus ou moins tamisés, et d’assurer le génie climatique de l’édifice sans climatisation artificielle.

Maître d’ouvrage : ​​​Ville de Bourg-les-Valence 
Date : 2004
Etat d’avancement : Concours
Architecte : Jean-Michel Reynier Architecte / BRS 
Mission : mission de base loi MOP
Superficie (SHON) :  1525 m2 
Coût :  2,524 M€
Ingénieur TCE : Girus Ingéniérie
Acoustique: Peutz