1/9

Médiathèque

Sablé sur Sarthe, Sarthe, 2016

La volonté de créer le nouveau Centre Culturel qui participe à la dynamique de la Communauté, espace public identifiable, en respectant l’échelle et l’identité du quartier constitue un des enjeux du projet. Un autre enjeu est de proposer une évidence d’organisation des espaces intérieurs afin d’en renforcer les usages et faciliter leurs appropriations par les futurs utilisateurs.
L’architecture proposée compose avec l’axe est/ouest que figurent trois entités, le Centre Culturel, le Salon Bruno Belhau. et la MAE. Entre ces deux dernières un espace offre la possibilité de tracer un axe nord/sud entre la ville et le parc. Ici prend naissance le Cardo et le Decumanus, à leur croisée s’installe le nouveau forum : la Nef.
Au nord, en recul de la rue, un large parvis précède la façade vitrée de la Nef. Celle-ci se développe vers le parc. Au sud, la Nef et ses deux constructions nouvelles accolées composent la nouvelle façade. Le projet joue avec la volumétrie existante, tantôt singulier, tantôt intégré. Une toiture à 2 pentes coiffe les deux niveaux de la Nef. Les 2 bâtiments latéraux au sud avec leurs toitures terrasses, reprennent l’expression simple des constructions existantes. L’imbrication du projet, par ses décalages offre des espaces extérieurs variés dans lesquels se glissent le paysage et sa lumière.
Trois plans relient les entités fonctionnelles du programme. Le plan du parvis correspond au Salon d’accueil et la salle multi usages, au patio à l’ouest, à la MAE et ses extensions. Le plan de la mezzanine regroupe à l’est,  cafétéria, presse, puis auditorium, et enfin médiathèque et gestion. Il communique avec le salon Belhau et à Maine Science tous deux proches. Le troisième plan à l’étage, accueille les entités Loisir et Travail. La première qui se développe en galerie au pourtour de la Nef surplombe la salle multi usages et le parvis, La deuxième profite de l’environnement calme du parc. Des emmarchements répartis dans la longueur de la Nef relient plan de l’accueil à la mézzanine. Un escalier principal et un ascenseur PMR mènent à l’étage.
Selon les lieux, les ambiances et perspectives diffèrent derrières les façades vitrées de la Nef. Au sol elles s’ouvrent sur les patios du conte et le jardin des expositions, à l’étage sur le parc ou la ville, ou sur la terrasse accessible de la salle d’ensemble.
L’architecture résulte de la juxtaposition des matérialités, de la brique, opaque et rouge, qui habille les bâtiments existants, opaque et blanche, qui revêt l’extension de la MAE,  les bureaux et le futur auditorium, et celle du verre dont la transparence filtrée enveloppe la Nef.
L’architecture par sa présence signe la fédération des activités culturelles. La lisibilité immédiate des fonctions abritées, les transparences, la simplicité des formes, affirment cet objectif d’accessibilité et d’appropriation par les habitants de la CCSS

Maître d’ouvrage : ​​​Communauté de Communes de Sablé-sur-Sarthe
Date : 2016
Etat d’avancement : Concours (sans suite)
Architectes : Jean-Michel Reynier Architecte / Atelier Novembre 
Mission : mission de base loi MOP
Superficie (SHON) :  2500 m2 
Coût :  4,7 M€²
Ingénieur TCE : OTEIS
Acoustique: JMP LAmoureux

Scénographe : AQORA