1/10

RE-INVENTER PARIS

Paris-Site des Batignolles_2015

UNE SEULE FORME
Le projet s’inscrit dans une logique qui conjugue plusieurs échelles et plusieurs imaginaires : l’échelle du site lui-même et de son histoire particulière liée à son passé industriel ; le rapport aux identifiants de l’architecture parisienne et la question de la réponse aux thématiques actuelles portées par les questions environnementales.
L’échelle du site et son inscription dans un territoire urbain défini par …, dicte le choix du monolithe affirmant une identité puissante, tout en proposant la lecture élégante d’une architecture contemporaine remarquable. Cette installation, qui propose d’offrir une amplitude au parvis ….
La mémoire du lieu – le genius loci – attachée au réseau ferroviaire dont les attributs (voies, gares, quais, hangars, …) sont invisibles aujourd’hui, reste néanmoins un « marqueur » du site que l’architecture se propose de révéler …
Bâtiment parisien, l’architecture doit en revendiquer l’appartenance en réinterprétant les identifiants caractéristiques tels que le matériau Zinc, le rythme des modénatures, l’ordonnancement du socle et de l’attique, la composition des pleins et des vides, … Le rapport à la rue est fondamental et l’écriture de la façade révèle une forme d’aménité entre le piéton et l’espace…
Enfin, il s’agit d’un bâtiment contemporain qui se lit comme une réponse positive aux défis de la ville de demain dans laquelle la nature doit retrouver une nouvelle légitimité. C’est d’ailleurs un thème revendiqué dans les aménagements actuels du quartier. La proposition est de poursuivre les espaces plantés du rez-de-chaussée de l’espace public sur les façades privées….  
 

Maître d’ouvrage : ​​GREEN OFFICE (Bouygues)
Date : 2015
Etat d’avancement : Concours idée
Architecte : Jean-Michel Reynier Architecte / LOCI-ANIMA
Mission : mission de base
Superficie (SHON) : 11 200 m²